Géothermie avec une pompe à chaleur eau / eau

Qu’est-ce que la géothermie ?

La géothermie ou chaleur de la terre rassemble l’ensemble des applications permettant de récupérer la chaleur contenue dans le sous-sol ou dans les nappes d’eau souterraines (réservoirs de vapeur ou d’eaux chaudes ou roches chaudes). La température de la terre et de l’eau souterraine augmente avec la profondeur, de 3°C tous les 100 mètres. Lorsque le réservoir géothermique est à une température modérée, cette ressource est exploitée pour la production de chaleur ensuite distribuée par un réseau de chaleur.

Dans notre cas, nous ne considérerons que la récupération dans la terre à l’aide de puits verticaux ne nécessitants pas de permis de bâtir et l’utilisation d’engins lourds et couteux. Les pieux les plus connus descendent dans le sol entre 100 et 200 mètres et nécessitent des engins lourds ainsi qu’un permis de bâtir.

Ici les pieux sont enfouis jusque maximum 6 mètres. La chaleur est prise dans le sol comme décrit ci-dessous, passe par la pompe à chaleur pour être distribuée dans le chauffage sol, les radiateurs, les convecteurs et le cas échéant pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire.

Le COP (coefficient de performances) se situe entre 3 et 4

Légende

  1. Tranchée qui va accueillir les pieux
  2. Exemple d’un pieu dans lequel va passer le fluide caloporteur pour prendre la chaleur du sol
  3. Tête supérieure du pieu qui va servir aux raccordements hydrauliques
  4. Tête inférieure conçue pour visser le pieu dans le sol
  5. Vissage d’un pieu à la machine dans le sol
  6. Tranchée où sont apparentes les têtes de raccordement hydrauliques
  7. Raccordement hydraulique d’une tête de pieu
  8. Raccordement hydraulique des pieux les uns aux autres pour finalement aboutir à la pompe à chaleur