Chauffage sol

Fonctionnement du chauffage au sol

Chauffage solPlacer un chauffage au sol revient à installer sous ses pieds et sur toute la surface de la maison un grand radiateur :

Un réseau de tubes hydrauliques est présent dans la dalle de béton au sol.
Le chauffage au sol est donc compatible avec un chauffage par combustion (gaz, bois ou fuel) ainsi qu’avec les pompes à chaleur, notamment les pompes dites sol-sol.

 

 

Avantage n°1 du chauffage au sol : le confort

L’énorme avantage du plancher chauffant est qu’il assure une chaleur homogène dans toutes les pièces, du sol au plafond :
  • Produire une chaleur homogène empêche la formation de zones de froid dans l’habitation.
  • Vous n’avez donc plus cette sensation de froid désagréable lorsque vous traversez certains endroits.
  • Vous n’avez alors plus la tentation de pousser un peu le thermostat pour ne plus avoir froid.
Vous n’aurez pas « chaud aux pieds » :
  • Les fabricants ont aujourd’hui sensiblement amélioré la qualité des planchers chauffants et la température au sol n’excède pas les 28°C.
  • Elle est donc inférieure à la température épidermique pédestre et ne cause plus de problèmes de circulation sanguine : finie la sensation de marcher sur des braises, finies les jambes lourdes !

Avantage n°2 : économies d’énergie

Chauffage solL’économie d’énergie est l’effet secondaire du chauffage au sol :
  • Une chaleur homogène diminue la sensation de froid et permet de procurer une sensation de chaleur identique malgré une température ambiante inférieure.
  • On peut considérer qu’en chauffant vos pièces à18°C avec un chauffage au sol, vous obtiendrez une sensation équivalente à un 20-21°C obtenu avec des radiateurs.
  • Chaque degré de moins fait baisser votre facture de 5-7% en moyenne !

 

 

 

Le top en matière d’économie : chauffage au sol basse température
  • La plupart des nouveaux systèmes de chauffage au sol hydrauliques fonctionnent à « basse température ».
  • C’est-à-dire que l’ensemble du système tourne avec un liquide de chauffage à 40°C maximum au lieu des 50 à 70°C pour des radiateurs.
  • Une belle économie d’énergie est ainsi réalisée d’emblée.
  • L’idéal est de combiner votre chauffage au sol avec une chaudière à condensation ou une pompe à chaleur.