Chauffages

L’étude

Vous souhaitez une installation de chauffage économique à l’usage et confortable, alors la première chose que nous faisons est une étude sérieuse des déperditions de votre bâtiment et décider du bon choix du générateur (chaudière, pompe à chaleur, capteurs solaires) et des émetteurs (radiateurs, convecteurs, chauffage sol). Ce poste est le plus important car c’est lui qui va conditionner votre confort et votre consommation d’énergie finaux.

Les générateurs de chaleur

– Une installation de chauffage est composée d’un générateur de chaleur (la chaudière gaz et mazout, la pompe à chaleur, les capteurs solaires ) et d’émetteurs de chaleur (radiateurs, convecteurs, chauffage sol)

– Le générateur de chaleur idéal produit la quantité de chaleur nécessaire à combler les déperditions de votre bâtiment sachant que plus il fait froid, plus il faut produire de la chaleur et inversement lorsque la température extérieure augmente. Pour se faire il faut que votre installation soit équipée d’une régulation climatique. Ce type d’installation vous procurera confort et économie d’énergie car la consommation d’énergie n’est pas proportionnelle à l’élévation de température mais exponentielle, raison pour laquelle il est nécessaire de se trouver le plus bas possible dans la courbe de température de la chaudière en fonction de la température extérieure.

Les émetteurs de chaleur

Le chauffage sol :

  • le plus économique et le plus confortable dans les pièces de vie. Le plus économique car la température du fluide calorifique (l’eau) est à basse température même par une température extérieure de -10°C où il ne dépasse pas 50°C pour une température superficielle du sol de maximum 29°C.
  • AUTRES AVANTAGES : grande inertie et donc peu de fluctuations de température, plus de surfaces murales pour l’installation de meubles car pas de radiateurs, pas de déplacement de poussières dû à la convection car le principe de fonctionnement du chauffage sol est le rayonnement.
  • INCONVENIENTS : le chauffage sol n’est pas conseillé dans les pièces de repos (chambres) à cause de sa grande inertie car il faut long temps pour qu’il refroidisse et long temps pour réchauffer donc pas suffisamment souple pour ces locaux où le plus souvent on chauffe très peu sauf lorsqu’on est malade ou pendant les heures d’étude des enfants. Dans ces locaux il est préférable de prévoir des radiateurs.
    Une installation de chauffage sol est un peu plus onéreuse à l’investissement mais plus économique à l’usage.

Les radiateurs :

  • la manière la plus courante de se chauffer, peut-être économique à l’usage si l’installation est équipée de vannes thermostatiques aux radiateurs et d’une régulation climatique à la chaudière et peut être très gourmande en énergie si l’installation n’est pas équipée de tels organes de régulation.